Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Budget 2017 du département : 63 millions d’euros d’investissements, pas d’augmentation du taux de la fiscalité, maintien d’une dette saine

vendredi 24 mars 2017 par rédaction

« Dans un contexte économique difficile, a souligné Michel Pélieu, président du département, il faut plus que jamais investir pour soutenir l’activité des entreprises, la création de richesses et l’emploi. Cette année encore, je proposerai au Conseil départemental d’investir plus de 63 M€ dans l’économie locale.

Mais il faut également être attentif aux ménages et veiller à ne pas les accabler avec des augmentations d’impôts. C’est pourquoi, pour la 5e année consécutive, je propose de ne pas augmenter l’impôt.

Un regret toutefois : que l’État se défausse trop lourdement sur les départements et les prive ainsi de leur capacité d’investissement pour soutenir plus fortement encore le développement économique nécessaire aux territoires.

Ainsi, les allocations individuelles de solidarité (autonomie des personnes âgées, RSA, handicap). Elles relèvent de la solidarité nationale et devraient, en tant que telles, être financées par l’État. Or, il n’en prend à sa charge que 51%. Le reste est à la charge du Conseil départemental et c’est autant qu’il ne peut investir sur son territoire. »

Le budget 2017

Les grands axes

• Un choix politique fort : pas d’augmentation du taux de la fiscalité pour la 5e année de suite.

• Poursuite de la politique d’investissements pour soutenir l’économie locale et l’emploi.

• Maintien d’une dette saine.

Les chiffres

Budget total : 375,6 M€ dont action sociale : 167,9 M€

L’action sociale en détail :

• allocation personnalisée d’autonomie (APA) : 47 M€ (2016 : 43,2 M€)

• revenu de solidarité active (RSA) : 32,3 M€ (2016 : 30,4 M€)

• prestation de compensation du handicap (PCH) : 7,6 M€ (2016 : 7,6 M€).

Investissements sur le territoire : 63 M€, dont Entretien et rénovation des routes : 23 M€ 2 M€ pour la viabilité hivernale, 5 M€ pour les opérations nouvelles dont la bretelle de Louey

Aides aux collectivités : 14 M€

Fonds d’Aménagement Rural (FAR) : 6,3 M€

Travaux sur les bâtiments (collèges, maisons de la solidarité...) : 12 M€

Rénovation de l’immobilier de bureaux sur Tarbes - ancienne Délégation Militaire, sites Place Ferré et G-Dreyt : 5,5 M€.

Réhabilitation des collèges Massey et de Trie sur Baïse et réalisation des travaux d’amélioration énergétique dans les collèges d’Arreau et de Séméac : 2,4 M€

Très Haut Débit : 1,5 M€

Emprunt limité : 15 M€

Nouvelle baisse de l’aide de l’État

• Dotation générale de fonctionnement : 50,8 M€, soit – 3,6 M€ par rapport à 2016, – 28,3 M€ cumulés entre 2013 et 2017.

• Les Allocations individuelles de solidarité, dont les niveaux sont fixés par l’État, ne sont couvertes par lui qu’à hauteur de 44, 3 M€. Le financement des 42,7 M€ restants est à la charge du Département.

Charge 2014 : 26 M€,

Charge 2015 : 34 M€,

Charge 2016 : 35,2 M€.

Le budget a été approuvé par 28 voix (PRG-PS et Georges Astuguevielle et Catherine Villegas (Indépendants et Territoires), 4 abstentions Gilles Craspay, Andrée Doubrère, David Larrazabal (Indépendants et Territoires), 2 voix contre José Marthe et Adeline Ayela (Entente Républicaine).

Diaporama