Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Conseil départemental : Voeu déposé par José Marthe et Adeline Ayela pour le maintien de la Palombe Bleue

vendredi 24 mars 2017 par rédaction

José Marthe et Adeline Ayela, conseillers départementaux du canton de Lourdes 1, ont déposé un voeu pour le maintien de la Palombe Bleue. Ce voeu a été voté à l’unanimité.

La direction de la SNCF envisage la suppression de tous les trains de nuit, dont la « PALOMBE BLEUE », à compter du 1er juillet 2017.

Un collectif d’associations labellisé « ouiautraindenuit-65@ntymail.com », a pris l’initiative d’organiser deux manifestations, le 17 février en gare de TARBES et le 17 mars en gare de LOURDES, auxquelles se sont joint de très nombreux Bigourdans, usagers, élus, syndicalistes, cheminots, citoyens etc..., pour réclamer le maintien de cette liaison avec PARIS.

Le train de nuit permet d’arriver tôt le matin au coeur de la capitale. Il est apprécié par les voyageurs : Paris est ainsi à une heure des Pyrénées : une demi-heure pour s’endormir et une demi-heure pour se réveiller...

Considérant que ces trains jouent un rôle important en matière d’aménagement du territoire et que l’option L.G.V n’est plus envisagée pour les Hautes Pyrénées vu son coût.

Considérant que la suppression du ferroviaire au profit de la route et de l’aérien est un non-sens en période de lutte contre le changement climatique puisque le train est par excellence le mode de transport le plus écologique. Il ne consomme ni le kérosène des avions, ni le gasoil des autobus et ne génère aucun gaz à effet de serre.

Constatant que l’économie touristique des Hautes-Pyrénées, département excentré, repose sur les moyens de communication dont la composante rail ne saurait être démantelée sans dommages collatéraux. Rappelons pour mémoire, le rôle historique joué par l’arrivée du train à LOURDES en 1866, qui a ainsi participé au succès phénoménal de cette destination.

Le Conseil Départemental des Hautes Pyrénées exprime sa forte opposition à ce projet d’autant plus qu’il a été développé sans concertation avec les élus concernés.

Le Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées demande à Monsieur le Secrétaire d’Etat chargé des transports, Alain VIDALIES, et à sa Ministre de Tutelle Ségolène ROYAL, le redéploiement de la PALOMBE BLEUE en service quotidien, par le trajet direct initial passant par BORDEAUX. En effet, depuis 2012, le train est dévié par TOULOUSE, pour travaux sur la ligne, entrainant un détour de 200 kms et une modification des horaires particulièrement dissuasive pour les voyageurs.