Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Echos, bruits et chuchotements...

jeudi 9 mars 2017 par rédaction

Grande agglo : suppression du poste de Directeur Ressources (ex-CCPL)

Le 28 février dernier, s’est tenu le premier bureau communautaire de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. Ce bureau est composé, nous l’avons déjà dit, de 53 conseillers communautaires. Parmi les questions inscrites à l’ordre du jour, l’une d’elles concernait la suppression du poste Ressources de Laurent Rey, l’actuel directeur Ressources de la mairie de Lourdes.

Un peu d’histoire : le 15 décembre 2014, une délibération de la communauté de communes du pays de Lourdes (CCPL) avait créé un poste de Directeur Ressources, à hauteur de 20 heures hebdomadaires, soit une moyenne de 4 heures par jour. Ce poste était pourvu par Laurent Rey, agent contractuel de droit public, pour une durée indéterminée, au titre des activités accessoires, en plus de son contrat au titre de la ville de Lourdes, pour assurer en fonctionnel la direction des services.

Pensant qu’il convenait de clarifier la situation de la direction générale de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, il a été convenu, et l’agent l’a accepté, qu’il était souhaitable que celui-ci puisse se consacrer exclusivement à sa mission auprès de la ville de Lourdes. Il a donc été proposé au bureau communautaire de supprimer le poste de Directeur Ressources qui n’a pas lieu de figurer à l’organigramme des emplois de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. Cette délibération a été soumise au vote (voir la liste des présents et des excusés). La délibération a été approuvée à la majorité avec 47 voix et 3 abstentions. Au départ , on ne nous avait informé que de deux abstentions : Josette Bourdeu, maire de Lourdes et Gérald Capel, adjoint au maire de Lourdes, chargé des finances. La 3ème abstention viendrait-elle du pouvoir que Jean-Christian Pédeboy, maire de Barbazan-Debat, avait donné à Josette Bourdeu ?

Par ailleurs, il sera intéressant de voir comment va s’exercer dans quelque temps le management de certains services pour l’instant mutualisés. Des agents ne vont-ils pas retourner tout simplement dans le tableau des effectifs de la ville de Lourdes ?

La première sera-t-elle la dernière ?

Hier soir, s’est tenue à la maison d’Anclades la première réunion de quartier voulue par Josette Bourdeu et quelques-uns de ses adjoints, en l’occurrence Gérald Capel, l’adjoint aux finances, Philippe Subercazes, adjoint à la sécurité et Madeleine Navarro, adjointe chargée des associations et des anciens combattants. Une fois de plus, Josette Bourdeu et sa garde rapprochée ont pu mesurer le degré d’hostilité qu’ils déchaînent dans la population. Pour eux, ce fut là encore une série de reproches qu’ils prirent en pleine figure dont la saleté de la ville, l’insécurité, le mauvais entretien des chaussées remontent jusqu’à Anclades.

Nous n’étions pas présents mais il nous a été rapporté que finalement les habitants du quartier ne s’étaient pas déplacés en masse, malgré une copieuse distribution de prospectus annonçant ladite réunion. Il paraît que Josette Bourdeu a voulu calmer l’ ‟ardeur” des Ancladiens en leur annonçant la mise en place prochaine d’un plan de circulation qui serait, selon elle, accepté par une majorité de commerçants : la circulation descendrait en permanence par le boulevard de la Grotte et remonterait par la rue de Grotte. Renseignements pris dans la journée : l’intersyndicale ne s’est pas encore prononcée. Elle se réunira lundi prochain. Les commerçants devaient se prononcer sur cette solution. Pour l’heure, ils seraient toujours favorables à un sens alterné tous les 15 jours. Mais Madame le Maire continue à s’obstiner : Non c’est non !

Déjà d’aucuns se demandent si la majorité municipale osera revenir devant d’autres auditoires pour tâter le pouls de l’opinion qui tend à s’accélérer au fil du temps. Et ce quels que soient les quartiers que l’on fréquente…