Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

L’Esquimau Kayak Club Lourdais hors de l’eau

lundi 16 janvier 2017 par rédaction

Le voilà rassuré, le président du comité départemental de la Fédération Française de Canoë Kayak : "Je craignais que cela soit la fin du club, je suis bien content de cet essor," soulignait Joseph Poueyto, qui va donc pouvoir quitter ses fonctions, frappé par la limite d’âge, de façon plus sereine.
C’est que parmi les cinq clubs de canoë kayak du département, celui de Lourdes battait de l’aile depuis quelques années, faute de bénévoles pour encadrer les activités.

L’engouement pour le stand up paddle a permis à l’Esquimau Kayak Club Lourdais de rebondir, tout en se féminisant, puisque cette pratique, debout sur une longue planche, attire les femmes en grande majorité.

L’Esquimau a su saisir cette opportunité, jouissant en outre, depuis quelques années, de la nouvelle attractivité du lac de Lourdes due à ses aménagements. Une fréquentation importante offrant ainsi au club de mieux faire connaître ses activités et tout particulièrement l’été dernier, où Pascal, aidé de Marc-Antoine et Patrick, a pu proposer la découverte du kayak et du paddle au plus grand nombre, avec initiation et location de matériel sur le lac. Ce qui a suscité de nouvelles adhésions, notamment des femmes.

Un soulagement pour le président, Sébastien Martel, qui se faisait du souci pour l’avenir du club, face à la perte nombreuse de ses membres et des encadrants. Aussi, en ce début d’année 2017, l’effectif de l’Esquimau Kayak Club Lourdais reste stable, malgré les départs, avec 44 membres.

Sébastien Martel, très pris par son activité professionnelle à Pau, n’avait que très peu de temps à consacrer au Club, malgré toute sa bonne volonté. Aussi c’est avec beaucoup de satisfaction qu’il a accueilli, courant 2016, le retour de Jean-Patrick Benito, qui a décidé de reprendre les choses en main avec une toute nouvelle équipe pour 2017.

Une équipe, qui s’est féminisée à l’image du club, et qui représente désormais les deux pratiques de l’EKCL soit le kayak et le stand up paddle.

"L’idéal serait d’atteindre une soixantaine de membres. Nous devons poursuivre nos efforts auprès des jeunes, car ils représentent la charpente d’un club" insistait le nouveau président, très motivé, et dont l’objectif premier est de gagner de nouvelles adhésions. Outre cette politique d’essor, Jean-Patrick Benito entend également développer la pratique du stand up paddle avec l’acquisition de matériel, afin de répondre à cette forte demande.
Il soulignait également l’importance de « notre club house (sis 6, boulevard du Lapacca) qui doit redevenir un lieu de vie, de rencontres, avec des permanences hebdomadaires. » Le local devrait donc être prochainement rénové et se doter de sanitaires.

Lors de l’Assemblée Générale, la question de l’accueil en piscine l’hiver a aussi été abordée. L’Esquimau Kayak Club Lourdais est chaleureusement reçu à Lau-Balagnas, car le nouveau complexe nautique de Lourdes, dont la cuve est en inox, craint des dégâts. Cependant il est question d’équiper les bateaux, cinq dans un premier temps, de mousse dense, afin de pouvoir profiter de la piscine de Lourdes.

Plein de projets pour ce club d’avenir, si idéalement situé, entre le gave de Pau et le lac de Lourdes, et qui devrait donc connaître en 2017 une forte dynamique.

Françoise Lamathe

Pour tous renseignements sur les activités, les permanences, les inscriptions :
ekcl.e-monsite.com