Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Circulation Rue de la Grotte : les commerçants toussent et défient la municipalité !

mercredi 17 août 2016 par rédaction

La colère des commerçants et des riverains de la rue de la Grotte montait depuis quelques jours. La raison : le plan de circulation et la remise en cause de ce qui existe depuis des lustres dans la cité mariale, à savoir l’alternance tous les 15 jours du sens boulevard de la Grotte et rue de la Grotte. L’arrêté municipal a été modifié quelques jours avant le pèlerinage de l’Assomption. La descente par le boulevard de la Grotte et la remontée par la rue de la Grotte sont devenues permanentes. Si cela a un impact sur le plan économique - (NDLR. Pour Josette Bourdeu, ce n’est pas la priorité, elle est préoccupée par la sécurisation des pèlerins) - ce qui revient à la surface désormais c’est la pollution que la remontée de la rue de la Grotte engendre pour les commerces et les riverains. Les cars et des poids lourds laissent derrière eux des gaz d’échappement, provoquant une insupportable pollution susceptible de causer des malaises non seulement pour les commerçants mais également pour leurs clients qui éprouvent parfois des difficultés pour respirer. Autre grief en provenance des sœurs des Clarisses : le double sens instauré dernièrement depuis le quai Saint-Jean et le début de la petite rue qui part de la rue de la Grotte entraîne des manœuvres pour les automobilistes. En reculant certains d’entre eux manquent même de rentrer aux Clarisses en marche arrière !

Une fin de non-recevoir

Ce matin, à 9h, une quarantaine de personnes se sont donc retrouvées sur le parvis de l’hôtel de ville, sollicitant une entrevue avec Josette Bourdeu. La première magistrate s’est fait attendre et a finalement accepté de recevoir une délégation. De la discussion, il n’est rien ressorti. Les commerçants présents mettant l’accent sur la fin de recevoir de « l’inspiratrice ».

Ci-dessous on peut écouter les réactions recueillies à l’issue de l’entretien :

01 AUDIO – 02 AUDIO

« Ça va leur coûter cher ! »

Après une courte concertation, les commerçants décidaient de se rendre au bas de la rue de la Grotte pour barrer la circulation, provoquant un début de pagaille. Quelques personnes allaient ensuite faire un sit-in au début du Pont-Vieux, à la sortie de l’avenue Bernadette Soubirous. Un quart d’heure après, arrivée de Josette Bourdeu flanquée de son DRH Laurent Rey, transformé en peu de temps en agent de la circulation, prenant également des photos des récalcitrants et lâchant à qui voulait l’entendre : « Ça va leur coûter cher ! ». La police venait à la rescousse, essayant de calmer les contestataires. Pendant ce temps, Josette Bourdeu tentait de discuter avec les uns et les autres. Elle finissait par les amadouer en leur promettant une amélioration dès vendredi avec la descente des véhicules par la rue de la Grotte jusqu’au carrefour de La Rotonde et échappatoire par la rue des Pyrénées. Les véhicules, sauf les bus et les poids lourds, pourront également remonter la rue de la Grotte depuis le Pont-Vieux ou l’avenue du Paradis et seront dirigés vers la rue des Pyrénées à hauteur de La Rotonde. Gageons que les riverains de la rue des Pyrénées ne vont pas être satisfaits à leur tour et de grands embouteillages sont à prévoir.

Les esprits sont échauffés. La maire de Lourdes et ses adjoints en sont sans doute conscients puisqu’une conférence de presse est programmée pour demain à 16h, à l’hôtel de ville.

G.M.