Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Grand nettoyage dans la réserve naturelle régionale du massif du Pibeste-Aoulhet

jeudi 21 juillet 2016 par rédaction

À l’initiative du SIVU du massif du Pibeste-Aoulhet, gestionnaire de la réserve naturelle du même nom, un chantier nature s’est réalisé sur la commune de Saint-Pé-de-Bigorre et plus précisément sur la forêt domaniale indivise de Saint-Pé-de-Bigorre, copropriété de la commune et de l’État.

Dans un but de développer les actes écoresponsables et de sensibiliser la population à la préservation de l’environnement, l’objectif du jour était d’évacuer tous les éléments non biodégradables d’une ancienne cabane abandonnée.

« Le gestionnaire d’une réserve naturelle doit monter l’exemple, explique Patrick Battiston, Président du SIVU, et je souhaite que ce type d’action de dépollution ponctuelle et qui plus est sous forme de chantier bénévole, se multiplie par la suite ». Organisé en partenariat avec les services de la ville de Lourdes (Didier Nélien et Joseph Icart pour les encadrants), des jeunes de quartiers âgés de 14-15 ans ont ainsi pu participer à cette journée « réserve propre ».

Partir à la fraiche ne voulait pas dire grand-chose ce mardi 19 juillet. La canicule était présente dès le matin pour cette ascension forestière. Près d’une heure de marche plus tard, le groupe composé de 16 personnes et 4 ânes été arrivé sur les lieux du chantier, pouvant ainsi constater l’ampleur du travail å fournir.

Basé sous le signe de la convivialité et de l’entraide, cette action de dépollution s’est organisée autour d’ateliers : découpage de tôle en acier, déclouage, évacuation de plastique en tout genre, récupération de la ferraille... il y a en avait pour toutes les bonnes volontés. Similaire à l’activité d’une fourmilière, chacun s’affairé à sa tâche afin de préparer au mieux le chargement des ânes pour la descente. Lourdement chargé (près de 100 Kg par animal), les ânes et mulets d’Aline (Chemine avec Aline) ont initié la redescente pour conclure cette chaude journée ensoleillée. À présent il ne reste plus qu’un tas de bois qui fera bientôt le bonheur des insectes et des champignons.