Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

La Saint-Pierre à Saint-Pé

mardi 12 juillet 2016 par rédaction

Il y avait du monde dimanche à midi pour le vin d’honneur offert par le maire Jean-Claude Beaucoueste et son conseil municipal à l’occasion de la fête patronale de Saint-Pé-de-Bigorre. Myriel Porteous, nouvelle sous-préfète d’Argelès-Gazost, était présente, c’était pour elle l’une de ses première sorties dans l’arrondissement. Figuraient au premier rang Adeline Ayela et Bruno Vinuales, conseillers départementaux, de nombreux maires du pays de Lourdes.

Seul à prendre la parole, Jean-Claude Beaucoueste est revenu longuement sur le passé outre de la préfète s’agissant de la grande agglo. Il fait partie des maires ruraux, étant d’ailleurs souvent en pointe, qui ressentent très mal ce déni de démocratie. Il a fait une comparaison en disant que c’était comme si la préfète présentait une liste aux élections municipales et qu’il faudrait rassembler les 2/3 des voix pour la contrer. Bref, chez Jean-Claude Beaucoueste, la grande agglo, ça passe très mal. Et il n’est pas le seul, loin s’en faut puisque 59 communes sur les 86 de cette agglo XXL se sont prononcées défavorablement.

Au-delà des remerciements adressés au personnel communal et au Comité des Fêtes, Jean-Claude Beaucoueste a tenu à souligner le travail fourni par Pierre Demasles, son adjoint et cheville ouvrière des Fêtes de Saint-Pé. Il tenu aussi à féliciter vivement le constructeur saint-péen Norbert Santos pour la performance de son prototype, la « Norma » fabriquée à Saint-Pé et qui pour la seconde année consécutive a remporté le 30 juin dernier, grâce à Romain Dumas, la célèbre course de côte de Pikes’Peak, dans le Colorado. Epreuve la plus haute du monde. De très chaleureux applaudissements ont salué cette performance de haut niveau.

Il ne restait plus qu’à trinquer et à partager le verre de l’amitié en l’honneur de Saint-Pierre, le saint-patron de la commune.