Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Massacre de brebis en Pays Toy : la responsabilité de l’ours reconnue.

mardi 5 juillet 2016 par rédaction

Coup dur pour les élus irresponsables, tel qu’André Berdou, Vice-Président du Parc National des Pyrénées et membre du comité de massif, qui ont milité en faveur de lâchers de nouveaux ours. Lorsque nous voyons ce qu’est capable de faire un seul ours……. Imaginons un seul de plus 2 supplémentaires et plus encore comme en Ariège.

Le bilan définitif s’établit à 123 brebis pleines mortes par dérochement provoqué dans la vallée du Barada, une vallée au-dessus de Pragnères, loin de leur estive de base de Bachebirou au-dessus de Luz et 2 brebis retrouvées proche de Bachebirou blessées par l’ours et qui ont dû être euthanasiées. L’accès au lieu du massacre est impossible à pied. L’évaluation a été réalisée par les gendarmes du PGHM à bord de l’hélicoptère basé à Laloubère. Les vautours fauves ont débuté le nettoyage.

Les constats ont été signés hier en fin d’après-midi. Compte tenu de l’ampleur du sinistre, une méthodologie d’évaluation des dégâts différente de celle de quelques brebis s’applique. Une CIDO (Commission d’Indemnisation des Dégâts d’Ours) devrait se réunir rapidement. Selon les premières estimations, les dégâts devraient s’évaluer à plus de 30 000 euros compte tenu des pertes de revenus et de la sélection génétique du troupeau, en tenant compte d’un bilan technique réalisé par la Chambre d’Agriculture l’an dernier.

Réunion du Conseil d’Administration du Parc National à Luz

Comme prévu depuis plusieurs semaines, le Conseil d’Administration du Parc National des Pyrénées se réunira à Luz, sous la présidence de Laurent Grandsimon, par ailleurs maire de Luz-Saint-Sauveur. Les Jeunes Agriculteurs des Hautes-Pyrénées et autres organisations syndicales ont appelé à se rassembler à la salle du Forum pour faire une haie d’honneur aux élus. Nul doute qu’André Berdou, Vice-Président du PNP, qualifié par de nombreux éleveurs de « traitre » sera attendu… http://www.tarbes-infos.com/spip.php?article17040 à moins qu’il ne s’abstienne pour fuir ses responsabilités. A priori, sa démission du Comité de Massif, et peut-être du Parc National, sera demandée.

Nous en saurons plus dans l’après-midi.

Louis Dollo

 

Petit rappel juridique de l’Article L113-1 du Code Rural que l’Etat n’a jamais appliqué :

« Par leur contribution à la production, à l’emploi, à l’entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l’agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d’intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l’espace montagnard.

« En conformité avec les dispositions des traités instituant la Communauté économique européenne, le Gouvernement, reconnaissant ces rôles fondamentaux de l’agriculture, du pastoralisme et de la forêt de montagne, s’attache à :…..
« 8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l’ours dans les territoires exposés à ce risque. »

Source : http://www.pyrenees-pireneus.com/Pastoralisme/Droit/Article-L113-1-Code-Rural.html