Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Des étudiants géographes de l’université de Montpellier 3 se mobilisent pour améliorer la connaissance des crues en Vallées des Gaves

vendredi 24 juin 2016 par rédaction

Du 1er au 10 novembre 2016, une vingtaine d’étudiants en master Gestion des Catastrophes et des Risques Naturels de l’université de Montpellier 3 sillonneront la vallée du Gave de Pau pour rencontrer les riverains et les professionnels de 23 communes impactées par les crues de 2012 et de 2013. Ils seront accompagnés par leurs professeurs Freddy Vinet et Frédéric Leone. Ces derniers sont venus sur le territoire en ce premier jour de l’été pour préparer cette mission qui devrait mobiliser les étudiants au moins un trimestre. « Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) cela permettra aussi de préserver la mémoire de ces crues récentes » précise Maryse CARRERE, présidente du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves, structure à l’initiative de cette opération. L’enquête permettra également de compléter les données disponibles sur les dommages engendrés par les crues successives de 2012 et de 2013 et leurs coûts. Pour chaque commune une synthèse des dégâts sera réalisée et sera à la fois un outil d’aide à la décision pour envisager les mesures de réduction de la vulnérabilité les plus adaptées à mettre en place et un outil pour améliorer les mesures à prendre en situation d’urgence. « C’est l’occasion de standardiser une méthode qui pourrait être utile ailleurs. Puis pour le territoire, cela servira à connaître sa vulnérabilité actuelle », souligne Frédéric Leone.

D’autres actions en cours

Toujours dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations, deux marchés viennent d’être attribués. Le premier marché concerne les relevés topographiques des principaux cours d’eau du territoire par la technique LIDAR. Le vol en hélicoptère sera réalisé en période d’étiage entre fin août et début septembre à basse altitude, raison pour laquelle une information à la population est prévue au préalable. « Il s’agit d’un outil essentiel pour caractériser les travaux à venir et définir les zones inondables », précise Olivier Frysou. Ce projet est financé à 80% et bénéficie du soutien de l’Etat, de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et du Conseil Régional. Le deuxième marché vise à matérialiser les plus hautes eaux observées lors des inondations de 2012 et de 2013 sur l’ensemble du territoire grâce à des repères de crue pour développer la culture du risque de la population locale et touristique.
Mais au-delà de ce programme, des travaux sont toujours en cours grâce au fonds calamité. Notamment à Beaucens où la décharge de déchets a été traitée et nettoyée. Sur la rive droite, des travaux vont commencer la semaine prochaine pour créer un chenal d’écoulement des crues, permettant de dissiper en partie l’énergie du Gave de Pau pour réduire les impacts sur la rive gauche.