Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

La S.A.S. N’PY RESA ouvre son capital

mercredi 3 février 2016 par rédaction

La Caisse des Dépôts investit ses fonds propres dans une place de marché dont la mission principale est l’attractivité des Pyrénées. A ses côtés, PG Invest, SAFIDI et la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées apportent au capital de la S.A.S. N’PY RESA.

Un intérêt marqué pour le travail mené depuis 11 ans par les domaines skiables du regroupement N’PY pour faire des Pyrénées une destination touristique à part entière !

Fort du constat que près de 80 % des journées ski sont produites par des clients en séjour, la SEM N’PY a lancé en 2014 la 1ère plateforme de réservation de vacances au ski dans les Pyrénées regroupant ainsi les offres de près de 550 prestataires (hébergements -20 000 lits-, forfaits, cours de ski, location de matériel et activités). En septembre 2015, la SEM N’PY créait la S.A.S N’PY RESA, filiale commerciale dédiée à la commercialisation des forfaits et des prestations annexes. Sa mission : augmenter le taux de transformation des nuitées en journées ski en facilitant l’accès à l’offre grâce à une plateforme technologique innovante qui assure un paiement unique et une offre en temps réel.

La création d’une S.A.S -Société par Actions Simplifiées- dans laquelle une SEM -Société d’Economie Mixte- reste majoritaire (et donc des élus représentant les territoires) est une véritable révolution. Il s’agit d’un montage public / privé totalement inédit en France.

UN SAVOIR-FAIRE VALORISÉ

En créant la S.A.S N’PY RESA, les élus représentant les domaines skiables ont voulu valoriser le savoir-faire de leur regroupement. Depuis 11 ans, alors que l’intelligence collective et l’économie collaborative n’étaient que de vagues concepts, les stations N’PY ont su se remettre en cause, innover et développer de nouvelles technologies désormais recopiées par les majors du ski.

Sur un marché mature où les canaux de distribution prennent le pas sur la destination, N’PY a mené un véritable travail de fond pour proposer un canal de distribution 100% local et une offre touristique pour toutes les saisons en phase avec les attentes des touristes. Pensée pour que le séjour soit organisé en quelques clics seulement, la plateforme de réservation n-py.com lancé en 2014, a permis d’investir de nouveaux marchés bien au-delà des régions limitrophes.

Cette capacité d’anticipation a conduit N’PY à vouloir séparer les activités d’intérêt général au service des domaines skiables (échange de bonnes pratiques, mobilisation collective des moyens, formation des personnels, groupement des commandes...) de l’activité commerciale.

Cette dernière, valorisée à 3 M€ au sein de la S.A.S. N’PY RESA, a offert à N’PY l’opportunité de se rapprocher d’investisseurs privés pour amplifier son développement commercial et aller chercher de nouveaux clients, tout en restant maitres des décisions. Ainsi, les élus assurent le développement de leur territoire respectif en toute saison sans solliciter de fonds publics.

UNE LEVÉE DE FONDS D’ENVERGURE

4 partenaires entrent au capital de la S.A.S. N’PY RESA.

En premier lieu, la Caisse des Dépôts avait investi 200 000€ dans la SEM N’PY en 2014. Avec ce nouvel investissement, la Caisse des Dépôts réalise une prise de participation significative dans une société commerciale touristique pyrénéenne. Cette implication témoigne du rôle de la Caisse des Dépôts dans le développement touristique du pays, rôle renforcé depuis octobre dernier par le lancement d’une plateforme d’investissement dédiée au secteur (France Développement Tourisme).

A ses côtés, on retrouve deux partenaires historiques de la SEM N’PY. A savoir la société de capital risques du Crédit Agricole (PG Invest) et la société de financement du Groupe EDF (SAFIDI). Et un nouvel entrant la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées.

La présidence de la S.A.S N’PY RESA est assurée par la SEM N’PY représentée par sa directrice générale, en l’occurrence Christine Massoure. Elle sera assistée dans ses fonctions par un Comité de Pilotage et un Comité Stratégique.

Elus et partenaires privés espèrent ainsi créer une alternative aux OTA (Online Travel Agency) Booking, Abritel... qui s’implantent dans les Pyrénées avec des moyens considérables et se lancent à l’assaut de la montagne sans engagement pour le territoire.

Pour la saison 2014/2015, le service N’PY RESA a généré un chiffre d’affaires de 17 M€. L’objectif affiché est d’atteindre 60 M€ en 2025. L’entreprise N’PY RESA compte 27 salariés permanents et saisonniers.

L’ouverture du capital de la S.A.S. N’PY RESA à des Partenaires privés ouvre de nouvelles perspectives de développement à la marque N’PY et à ses domaines skiables. N’PY continue ainsi à se développer sans aucune aide publique, un beau challenge que la marque est fière d’avoir relevé.

UN CANAL DE DISTRIBUTION 100% PYRÉNÉEN

Pour créer sa plateforme technologique de réservation, N’PY a pu s’appuyer sur l’expertise de tout un territoire. Elus, responsables de stations, offices de tourisme, hôteliers, hébergeurs, restaurateurs... tous œuvrent dans le même sens : faire des Pyrénées une destination touristique été comme hiver.

Le succès rencontré immédiatement auprès des 550 prestataires est une nouvelle fois lié à l’innovation. Grâce à une interrogation en temps réel de leurs différents outils de réservation, le principe du premier arrivé / premier servi est appliqué. De même, le paiement unique de l’ensemble du panier avec reversement automatique et immédiat aux fournisseurs concernés permet de leur éviter des problèmes de trésorerie. N’PY RESA s’est engagé enfin à avoir des coûts d’abonnement faible qui varient entre 5 et 10% du volume des ventes suivant la formule retenue alors que le marché se situe au-dessus de 15%.

De par le volume des ventes et des prestations mobilisées, N’PY RESA est devenue la première agence de vente en ligne du territoire pyrénéen. Au 31 janvier 2016, le site a enregistré 1,5 M€ de prestations hors forfaits depuis le début de la saison.

Les moyens additionnels vont permettre à la fois d’accélérer le développement technologique de la plateforme, de renforcer sa visibilité et d’optimiser les outils de gestion de la relation clients. L’objectif étant de développer un modèle économique collaboratif et vertueux où tous les prestataires deviendraient prescripteur des autres acteurs du territoire et ce, été comme hiver.

À PROPOS DE N’PY

Une marque, 7 domaines skiables (Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre-Saint-Martin), 3 grands sites (Pic du Midi, Cauterets-Pont d’Espagne et Train de la Rhune) et 4 espaces nordiques (Piau Sobrarbe, Payolle, Cauterets-Pont d’Espagne et la Forêt du Braca) ont fait le pari qu’en se regroupant, ils pèseraient davantage sur le marché. Sens de l’intérêt général et volonté d’amélioration continue, telles sont les valeurs portées par l’ensemble des membres N’PY qui représentent 55% du massif pyrénéen. N’PY c’est aussi 638 salariés équivalent temps plein et 1188 pendant les vacances de février. Toutes les stations N’PY sont certifiées ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. Peyragudes est la 1ère station du regroupement à obtenir la norme ISO 50001 (management de l’énergie) et la 1ère station de ski à être certifiée en France. Les certifications ISO 50001 des autres domaines sont attendues courant 2016.

N’PY RESA, canal de distribution commun aux stations, propose l’offre de plus de 550 prestataires et 18 000 lits dont plus de 2 500 lits de particuliers.

www.n-py.com

À PROPOS DU GROUPE CAISSE DES DÉPOTS

La Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public, Investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires. Sa mission a été réaffirmée par la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008. Reconnu pour son expertise dans la gestion de mandats, le Groupe s’est donné 4 secteurs d’intervention prioritaires, créateurs d’emplois et porteurs d’ambitions industrielles et d’innovation : le développement des entreprises, la transition énergétique et écologique, le logement, les infrastructures et la mobilité durable.

www.caissedesdepots.fr

À PROPOS DE PG INVEST

PG INVEST est une filiale détenue à 100% par la Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne. Elle possède, depuis 2007, une société de capital risques, détenant des participations dans des sociétés régionales en relation commerciale avec la Caisse Régionale.

À PROPOS DE SAFIDI

SAFIDI (Société d’Aide au Financement du Développement Industriel) est la société de financement du Groupe EDF. Grâce à l’octroi de prêts participatifs à des entreprises ou à des prises de participation dans les sociétés d’intérêt local, SAFIDI accompagne le développement économique local, les reconversions industrielles et l’essaimage.

À PROPOS DE LA CAISSE D’ÉPARGNE DE MIDI-PYRÉNÉES

La Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées est une banque coopérative de proximité. Elle oeuvre pour le développement régional en accompagnant aussi bien les particuliers que les entreprises et les collectivités, et mène une politique d’action sociale très volontariste sur son territoire. En 2014, la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées compte 1 143 075 clients, dont 149 970 sociétaires répartis dans 15 Sociétés Locales d’Epargne (SLE), et plus de 1 700 collaborateurs pour 225 agences implantées dans toute la région.

www.caisse-epargne.fr/particuliers/midi-pyrenees

Accueil des nouveaux actionnaires de la SEM et de la SAS

Lors de la conférence de presse qui a officialisé l’ouverture du capital de la S.A.S. N’PY RESA à de nouveaux partenaires, Michel Pélieu, président de la SEM N’PY, a rappelé que les élus des collectivités supports des domaines sont à l’origine de N’PY et restent les actionnaires majoritaires avec 75% du capital de la SEM si on prend en compte les SEM de Peyragudes et de Piau mais qu’aujourd’hui N’PY est également fortement soutenu par des actionnaires privés. Les actionnaires privés historiques étaient représentés, ce merdredi après-midi, au siège lourdais de N’PY par Henry Desclaux, représentant PG Invest, filiale de la caisse Régionale du crédit agricole mutuel Pyrénées Gascogne et Christian Caussidery, directeur de l’agence Pyrénées représentant SAFIDI, société de financement du groupe EDF. Les nouveaux actionnaires étant : Stéphane Kolb, Membre du Directoire en charge du Pôle Banque de Développement Régional et Thierry Ravot, directeur régional de la Caisse et Dépôts Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon

Les propos de Michel Pélieu

« Il est communément admis et prouvé que l’activité ski est structurante pour les territoires montagnards. Avec plus de 350 millions d’euros de retombées économiques et 3 500 salariés équivalent temps plein non délocalisables sur le secteur, tout doit être mis en oeuvre pour maintenir le niveau d’activité de ce secteur économique majeur pour notre département.

Sachant que sur le marché du ski, l’offre est plus importante que la demande, les domaines skiables doivent maintenir leur performance tout en innovant en permanence pour fidéliser et séduire de nouveaux clients. Ce sur quoi nous nous engageons depuis 10 ans.

En 2004 déjà, la marque N’PY et la société d’économie mixte éponyme ont été créées sans aucune aide publique dans cette perspective en diminuant les charges des domaines skiables par la mutualisation de services et prestations mais aussi en mutualisant les efforts de promotion/commercialisation pour augmenter le chiffre d’affaires et pérenniser le résultat économique des domaines skiables.

Aujourd’hui, cette initiative est reconnue (souvent plus facilement en dehors de nos territoires) et enviée, nous pouvons en être fiers mais ce n’est qu’une étape. Le conseil d’administration avec l’appui des techniciens s’est fixé un nouvel objectif : capitaliser sur l’expérience acquise par N’PY pour sécuriser le chiffre d’affaires des domaines skiables et contribuer à la commercialisation des territoires en créant N’PY Resa, l’agence de vente en ligne des territoires, pour être moderne OTA (online travel agency) des territoires. Il faut rappeler que plus de 80 % des journées ski produites le sont par les nuitées, l’enjeu pour les domaines skiables est donc majeur.

Pour réaliser ce nouveau challenge, des moyens additionnels sont indispensables et alors que les moyens publics se réduisent, les collectivités doivent, elles aussi, innover. Il a donc été envisagé de valoriser l’expérience de N’PY pour séduire des investisseurs privés avec une condition indiscutable que la SEM et donc les collectivités gardent la maitrise de leur avenir.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer la capitalisation de N’PY Resa, filiale de la SEM N’PY. Un apport de 1 280 000€ réalisé par principalement par la Caisse des dépôts représentée par son directeur régional Thierry Ravot et le Crédit agricole représenté par Henry Desclaux puis par SAFIDI représentée par Christian Caussidéry et la Caisse d’épargne représentée par Stéphane Kolb, Membre du Directoire . La capitalisation de la société étant bien évidemment réalisée en grande partie par l’apport de la SEM NPY en valorisant le savoir faire acquis depuis 10 ans par les équipes et la volonté de développement innovant décidé par les collectivités.

Par cette entrée au capital, la Caisse et dépôts montre l’intérêt qu’elle porte à cette initiative et s’engage à nos côtés pour contribuer au développement du territoire pyrénéen à long terme. Rappelons que la Caisse des dépôts est le partenaire privilégié des collectivités territoriales mais aussi un acteur historique et important du tourisme et des loisirs en France, et en particulier de la Compagnie des Alpes, leader européen exploitant 11 des plus grands domaines skiables au monde.

Nous avons donc réussi un premier pari : mobiliser les fonds privés nécessaires au développement de N’PY alors que les collectivités gardent la maitrise des décisions ».

L’intervention de Christine Massoure, directrice de N’PY

La directrice générale Christine Massoure a brièvement rappelé l’histoire de N’PY et ce qui a conduit à la création de la SAS 2004 : année de la création de la marque N’PY et de la société d’économie mixte éponyme.

La marque N’PY est une chaine volontaire de 4 puis 7 exploitants de domaines skiables et 3 sites touristiques. Chaque entreprise adhère volontairement et garde son indépendance.

Aujourd’hui, la marque représente 55% de l’activité ski des Pyrénées françaises (soit l’équivalent d’une station comme La Plagne)

La société d’Economie mixte Nouvelles Pyrénées est l’outil de développement de la marque. Au capital de laquelle, nous trouvons pour 55% les collectivités supports des domaines skiables (en 2004 : SIVOM Ardiden, SIVU Tourmalet, Conseil Général 64, plus récemment : Mairie de Cauterets et le Syndicat Mixte du Pic du Midi), pour 19% la SEM de Peyragudes et de Piau ainsi que 25% détenu par les actionnaires privés PG Invest (Crédit agricole), SAFIDI (EDF), Caisse des Dépôts et Consignations et enfin la caisse d’Epargne qui vient d’intégrer le capital. Cette société a été créée avec un triple objectif : l’excellence opérationnelle, l’innovation et la connaissance du client et de ce fait par l’échange de bonnes pratiques la mobilisation collective des moyens notamment les compétences humaines et techniques de chaque station dans tous les domaines de nos activités

2004-2014 : 10 ans d’innovation

En 10 ans, la marque s’est imposée dans le milieu du ski et cette initiative unique de mutualisation des moyens de communication et de commercialisation entre entreprises concurrentes est unanimement saluée (rapport de la CRC sur l’avenir des stations des Pyrénées, autres initiatives de mutualisation ...). Concrètement, la SEM N’PY réalise 26% du volume d’affaires des stations membres soit plus de 16M€, a créé un produit d’abonnement au ski avec 90 000 abonnés (plus grand club de ski du monde), possède un site internet puissant et une base de données clients unique dans le monde du ski (500 000 contacts) mais aussi et même surtout, une équipe pluridisciplinaire hyper motivée avec des métiers nouveaux, des locaux appropriés et une moyenne d’âge de 30 ans.

2014 : un tournant stratégique

Pourquoi alors la SEM N’PY n’a pas continué à se concentrer sur la vente de forfaits de ski et cherche à élargir son périmètre d’intervention aux autres prestations touristiques hiver et été ?

La raison est simple et ce sont les chiffres qui parlent, nos clients sont très majoritairement des séjournants (80% passent au moins 1 nuit hors du domicile principal). Pour augmenter le nombre de journées ski, il faut agir sur deux leviers : augmenter le taux de transformation des nuitées en journées ski en agissant sur l’intensification des pratiques et augmenter le nombre de nuitées en améliorant l’accès à l’offre, faciliter l’accès à l’offre par internet.

N’PY s’appuie donc sur son expertise, sa force commerciale et ses résultats sur le web pour créer une plateforme technologique permettant d’associer à la vente de forfaits, l’ensemble des prestations composant le séjour (hébergement ,cours de ski, location de matériel ....)

Aujourd’hui, cette plateforme est opérationnelle, elle a réalisé 1.5M€ de prestations hors forfaits depuis le début de la saison d’hiver et a mobilisé près de 500 prestataires dont 20 000 lits touristiques (soit environ 20% de l’offre) sur l’ensemble de la saison. Le succès rencontré immédiatement auprès des prestataires professionnels est liée encore une fois à l’innovation. Nous avons transposé le concept de « market place » au domaine touristique dont le principe est celui du « premier arrivé-premier servi » grâce à une interrogation en temps réel des outils de réservation des prestataires qui évite toute gestion d’allotements. Par ailleurs, nous avons mis en place un paiement unique de l’ensemble du panier et une répartition automatique des paiements en temps réel auprès des fournisseurs concernés, ce modèle permet d’éviter tous problèmes de trésorerie des prestataires qui encaissent directement. Nous nous sommes également engagés à avoir des coûts d’abonnements faibles qui varient entre 5 et 10% du volume des vente selon les formules choisies alors que le marché se situe au-dessus de 15%. Cette plateforme est d’ores et déjà mutualisée avec les offices du tourisme de N’PY. De part, le volume des ventes et des prestations mobilisées on peut qualifier N’PY Resa de la première agence de vente en ligne (OTA) des territoires.

Les moyens additionnels vont nous permettre à la fois d’accélérer les développements technologiques de la plateforme mutualisée, d’optimiser les outils de gestion de la relation clients et de renforcer la visibilité du canal de distribution n-py.com en particulier sur internet mais aussi de recruter des compétences nouvelles et des ressources nécessaires au plan de charge. L’objectif est de développer un modèle économique collaboratif et vertueux où tous les prestataires deviendraient prescripteurs des autres acteurs du territoire et ce tout au long de l’année et non plus uniquement l’hiver.

Intervention des représentants des actionnaires privés : Pourquoi se sont-ils engagés aux côtés de N’PY ?

Stéphane Kolb, Membre du Directoire en charge du Pôle Banque de Développement Régional (AUDIO)

Christian Caussidery, directeur de l’agence Pyrénées représentant SAFIDI, société de financement du groupe EDF(AUDIO)

Henry Desclaux, représentant PG Invest, filiale de la caisse Régionale du Crédit agricole mutuel Pyrénées Gascogne (AUDIO)

Thierry Ravot, directeur régional de la Caisse et Dépôts Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon (AUDIO)

==========================

Intervention de Laurent Grandsimon, président du SIVOM du Pays Toy, actionnaire d’origine (AUDIO)