Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le TPR piégé !

samedi 30 janvier 2016 par rédaction

Tarbes-Narbonne : 16-20 (Mi-temps : 9-6 )

Evolution du score (3-0, 3-3, 6-3, 9-3, 9-6 // 9-13, 9-20, 16-20)

Pour Narbonne : Deux essais Rattez (45ème), de pénalité (68ème), une transformation Eadie (68ème), une transformation (45ème) et deux pénalités de Fournil (20ème, 40ème)

Pour Tarbes  : Un essai Giudicelli (74ème) une transformation de Roussarie et trois pénalités (4ème, 29ème, 34ème) de Poet

Un carton jaune Rubio (66ème)

==============

==============

Les Tarbais se sont fait piéger par des Narbonnais revanchards, qui ont joué à contre-courant de leur jeu à mille temps pour réaliser un festival de jeu au pied, chandelles, par-dessus et coup-de-pied d’occupation, afin de maintenir Tarbes dans son camp. Un plan concocté par Justin Harrisson qui a permis aux Audois de bénéficier de 19 lancers en touche entre les 22 et les 45 m tarbais. Le stratège australien a aussi trouvé la parade aux mauls tarbais en ne défendant pas pour les mettre hors-jeu et les obliger à écarter le ballon. Un plan parfait pour un hold-up sans gloire mais avec beaucoup d’opiniâtreté défensive, pour résister aux vagues tarbaises, et de réussite, pour marquer contre le cours du jeu avec une certaine mansuétude arbitrale. Les Tarbais, encore une fois admirables, se sont épuisés à remonter le ballon par d’énormes séquences de jeu sans arriver à trouver la faille dans une défense narbonnaise agressive et inversée, qui a contrecarré les bonnes intentions bigourdanes. Cueillis à froid par l’essai de Rattez en début de seconde mi-temps, les Tarbais ont parfois confondu vitesse et précipitation, s’empêtrant de plus en plus dans les mailles du filet audois. Le coup de grâce est arrivé par un essai de pénalité généreusement accordé. Les Tarbais, une fois de plus, ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans l’engagement, malgré la défaite. Une fois de plus, ils ont été énormes en mêlées et dans les rucks, même si une fois encore la touche a été approximative. Privés de leurs deux talonneurs titulaires les Tarbais ont rechigné à prendre des pénaltouches pour tenter et manquer des pénalités difficiles. Les Tarbais ont envoyé beaucoup de volume de jeu avec de longues séquences de jeu dans l’axe alterné de jeu au large. Un superbe enchaînement a duré près de 4’ sans être récompensé d’un essai ou d’une pénalité face à une défense souvent hors-jeu. Difficile de savoir si cette défaite est due à une sorte de décompression ou à une baisse de régime consécutive aux efforts consentis depuis des semaines. Son engagement sur le terrain et sa volonté de ne rien lâcher à 9-20, pour aller chercher l’essai du bonus défensif, prouve que cette équipe est toujours solidaire. Un bonus défensif, amplement mérité, arraché grâce à une transformation du bord de touche de Roussarie.

Arbitrage

On peut regretter deux ou trois placages haut non sanctionnés, des hors-jeu de position non sifflés (notamment sur les longs dégagements narbonnais) sur des avants qui ne faisaient pas l’effort de reculer et qui attendaient d’être remis en jeu. On peut s’étonner de l’essai de pénalité généreusement accordé sur une des rares mêlées où les Tarbais ont été en difficulté. D’autant que sur les deux mêlées suivantes Narbonne se faisait pénaliser... Si le carton jaune de Rubio peut paraître justifié, on peut regretter que M. Blondel n’ait pas appliqué la même sanction sur un tirage de maillot qui a empêché les Tarbais de filer à l’essai en début de match. On peut regretter que l’arbitre ne soit pas revenu sur un avantage après un en-avant audois, suivi d’un en-avant tarbais, car c’est sur cette mêlée que Narbonne a trouvé la faille par Rattez après une avancée du puissant Hala’ufia.

Le match

4ème minute : Pénalité sur la première mêlée, pénaltouche et pénalité pour maul écroulé. Des 22 m en biais Poet ouvre le score : 3-0

7ème minute : Poet, intenable prend pour la seconde fois la défense narbonnaise en défaut. L’action rebondit petit côté avec un une-deux entre Vinusa et Poet. Le Fidgien déborde mais Poet, qui s’était replacé à l’intérieur, est retenu par le maillot et déséquilibré en toute impunité à 5 m de la ligne.

9ème minute : Finalement, Narbonne se fait sanctionner au sol mais Poet des 25 m en biais manque la cible.

11ème minute : Enorme relance tarbaise depuis ses 22 m qui met les Narbonnais à la faute au sol près de la ligne médiane. Pénaltouche dans les 22 m, échappée de Garrault repris à 5 m et en avant tarbais. Sur la mêlée, Schuster se fait pénaliser pour avoir lâché sa prise de bras.

17ème minute : Première attaque de Narbonne qui a abusé jusqu’ici de chandelles et de coups de pieds d’occupation. Belle combinaison avec l’ailier Georgis qui perce plein champ et tape à suivre en touche.

18ème minute  : Les Tarbais se dégagent mais se font pénaliser sur la touche. Des 25 m en biais Fournil égalise : 3-3

24ème minute : Tarbes joue rapidement un coup-franc à la main dans les 40 m narbonnais mais se fait pénaliser au sol dans les 22 m audois.

26ème minute : Tarbes continue d’emballer la rencontre par de beaux enchaînements mais l’action échoue encore à 5 m de l’en-but.

29ème minute : Nouvelle relance tarbaise de ses 22 m qui met Narbonne à la faute au sol, sans carton pour fautes répétées. Poet des 42 m légèrement en biais redonne l’avantage au TPR : 6-3

34ème minute : Narbonne de nouveau pénalisé en mêlée. Poet des 42 m de face rajoute trois points : 9-3

39ème minute : Tarbes, qui a mal maîtrisé le renvoi, se retrouve sous une grosse pression narbonnaise, et se fait pénaliser au sol suite à un ballon cafouillé en fond de touche. Contre le cours du jeu Fournil réduit le score des 22 m en biais : 9-6

41ème minute : Belle relance tarbaise, Rubio est plaqué au cou en toute impunité.

 

42ème minute : Grosse pression des Narbonnais, sur une énième chandelle, qui projettent Demai-Hamecher en touche.

44ème minute : En-avant sur l’attaque narbonnaise, avantage pour Tarbes qui contre-attaque mais qui commet à son tour un-en-avant. M. Blondel ne revient pas à l’en-avant précédent et donne l’introduction au RCNM. Hala’ufia s’échappe en puissance et Rattez, venu s’intercaler depuis l’aile opposée, trompe la défense tarbaise d’un crochet intérieur. Fournil réussit la transformation en coin et Narbonne fait le break contre le cours du match : 9-13

49ème minute : En-avant non sifflé de Dut sur une tentative d’interception, les Tarbais subissent la pression des Audois hors-jeu et se font pénaliser au sol. Fournil manque son tir des 42 m face aux poteaux.

52ème minute : Nouvelle faute en mêlée de Narbonne et Zanon est averti sans prendre de carton pour fautes répétées. Tarbes néglige la pénaltouche et des 48 m en biais Poet est trop court.

58ème minute  : Tarbes relance sur un nouveau coup-de-pied d’occupation de Fournil et se fait pénaliser au sol. Fournil des 45 m légèrement en biais manque complètement son tir.

60ème minute : Tarbes continue à enchaîner malgré les hors-jeu des audois qui parent au plus pressé dans leurs 22 m, mais l’action échoue à 5 m au bout de 4’ de temps de jeu. .

64ème minute : Tarbes maintient la pression et Narbonne est pénalisé au sol dans ses 22 m. Au lieu de jouer la pénaltouche, les Tarbais choisissent de tenter la pénalité. Des 22 m en coin, Poet échoue.

66ème minute : Tarbes relance de l’intérieur de ses 22 m, la sautée de Nemsadze surprend Cocagi et Rubio, qui se font contrer. Rubio fait une obstruction sur un joueur sans ballon et écope d’un carton jaune.

67ème minute : Poussée audoise anticipée mais M. Blondel ne sanctionne pas et fait refaire la mêlée.

68ème minute  : La mêlée part en travers et l’arbitre file directement au centre des poteaux pour accorder un essai de pénalité qui assomme les Tarbais qui ne le méritent pas, compte tenu de leurs prestations : 9-20

70ème minute : Grosse poussée tarbaise qui récupère la pénalité sur la mêlée. Pénaltouche à 10 m mais ballon perdu

73ème minute : Tarbes, a remis la main sur le ballon et pilonne dans les 22 m audois.

74ème minute : Pénaltouche à 5 m, bonne défense narbonnaise sur le maul, mais les Tarbais pilonnent la ligne d’essai que Giudicelli arrive à franchir en force. Roussarie réussit du coin la transformation du bonus défensif amplement mérité : 16-20

 

80ème minute : Les tarbais jouent en vain leur va-tout en tentant de relancer mais commettent un ultime en-avant juste avant la sirène. Malgré une grosse poussée, ils ne récupèrent pas une pénalité et Rattez, sous pression, dégage en touche.

Changements

Tarbes : 1 Schuster (Stroé 40ème), 2 Béziat (Schuster 68ème), 3 Mirtskhulava (Giudicelli 59ème), 4 Veyret (Lockley 57ème), 5 Nemsadze, 6 Collet (Cap.), 8 Timani (Boukerou 65ème), 7 Garrault, 9 Vergallo (Roussarie 65ème), 10 Poet, 11 Vinusa, 12 Tranier (Cabanne 71ème), 13 Cocagi, 14 Rubio, 15 Demai-Hamecher (Laharrague 57ème)

Narbonne  : 1 Fichten, 2 Vuli (Deligny 71ème), 3 Zanon (Ratianidze 52ème), 4 Nkinsi (Manchia 53ème), 5 Penalva (Cap), 6 Meafua, 7 Boidin, 8 Hala’ufia, 9 Rubio (Rouet 55ème), 10 Fournil, 11 Rattez, 12 Dut (Eadie 65ème), 13 Plessis-Couillaud, 14 Giorgis, 15 Klur

Jean-Jacques Lasserre

 

Les interviews

Vincent Rattez (Narbonne) AUDIO

Jérôme Schuster AUDIO

Benjamin Collet AUDIO

Nicolas Nadau AUDIO

Justin Harrisson (Narbonne) AUDIO

Theo Béziat (Narbonne) AUDIO

Mathieu Giudicelli AUDIO