Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le 23 janvier, à 20h30, à l’Espace Robert-Hossein : La compagnie Mosaïque et la Compagnie Les Pieds dans le Plat présentent à l’Espace Robert-Hossein « HERITAGE », la pièce de Gloria Carreño, mise en scène par Mercédès Tormo

jeudi 14 janvier 2016 par rédaction

Après avoir été applaudies à Tarbes, au Pari, du 10 au 15 novembre dernier, où elles ont interprété la pièce de Gloria Carreño « Héritage  », les compagnies « Mosaïque » et « Les Pieds dans le Plat » enchaînent avec Lourdes puisque le samedi 23 janvier, à 20h30, le public lourdais et des alentours aura sa représentation à l’Espace Robert-Hossein.

« J’ai voulu écrire une histoire qui se passe dans un cadre quotidien et banal », fait observer Gloria Carreño (.pdf), bien connue et appréciée à Lourdes.

La pièce « Héritage » est donc produite en partenariat par deux compagnies, « Mosaïque », de Gloria Carreño, et « Les pieds dans le plat », de Roland Abadie et Anna Mazzotti. Le metteur en scène de la pièce, Mercedes Tormo, dirige par ailleurs une autre compagnie, « Le théâtre du matin ». Les comédiens Françoise Delile-Manière et Bernard Monforte ont chacun leur propre compagnie, « Les jolies choses » et « Il est une fois ». Enfin, le décorateur Eric Sanjou, auteur d’une scénographie à la fois esthétique et chargée de sens, appartient à la compagnie « Arène théâtre ». « Nous travaillons tous avec plusieurs compagnies, car nous sommes avant tout des comédiens », assurent les participants au spectacle. Pour « Héritage », ils ont tous été attirés par la qualité de la pièce composée par Gloria Carreño.

Le personnage central Betty vit seule sur sa ferme de Provence depuis 30 ans. Michel, son voisin le maraîcher, lui rend visite souvent mais ne sait pas grand-chose d’elle, sauf qu’elle dit être suédoise.

Joseph, le facteur, lui livre surtout des factures anodines, jusqu’à l’arrivée d’une lettre recommandée envoyée par un notaire. Betty refuse la lettre en disant à Joseph que le notaire s’est trompé de personne. Plus tard elle fait semblant ne pas être chez elle lorsque deux hommes en costume portant un attaché-case montent du village.

Le lendemain, ne voyant pas arriver Joseph, Betty descend la cote en vélo, le trouve inconscient sur le bord de la route et lui fait du bouche-à-bouche pour le ranimer. Joseph est sauvé et amené à l’hôpital.

Lorsque Sarah, la nièce de Joseph, se rend chez Betty pour la remercier d’avoir sauvé la vie de son oncle, Betty finit par dévoiler un passé que nul ne soupçonnait.

Après Lourdes, la pièce aurait même pu aller jusqu’en Russie ! « J’ai été contactée par un acteur russe qui aurait souhaité monter « Héritage » à Moscou », raconte Gloria Carreño. « Mais Vladimir Poutine n’a pas accordé son autorisation, car il n’accepte que les comédies … ».

10 €, c’est le tarif de l’entrée. A noter la rencontre post spectacle avec l’auteur et l’équipe technique le mardi 26 janvier, à 18h30, à la médiathèque (Entrée Libre)


titre documents joints

14 janvier 2016
info document : PDF
51.8 ko