Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

SDCI : le projet de la grande agglomération Tarbes-Ossun-Lourdes recalé par les communes du Pays de Lourdes

samedi 7 novembre 2015 par rédaction

C’est le grand sujet d’actualité qui préoccupe les communes, communautés de communes et syndicats intercommunaux des Hautes-Pyrénées. Le schéma départemental de coopération intercommunale mis sur la table par la préfète doit être arrêté avant le 31 mars 2016. Des délibérations doivent être prises impérativement avant le 31 décembre 2015. Sans délibération, le projet préfectoral est considéré comme accepté.

Dans le pays de Lourdes, les communes ont commencé à délibérer. Il en est de même dans les communes et communautés de communes du Montaigu (Castelloubon) et de Batsurguère qui veulent, elles, intégrer la communauté de communes du Pays de Lourdes et non pas la grande agglomération Tarbes-Ossun-Lourdes. Jusqu’à présent, selon nos informations, le projet de la grande agglomération Tarbes-Ossun-Lourdes est rejeté très largement. D’ailleurs, on n’a pas connaissance d’un avis favorable. Il est vrai que toutes les communes ne se sont pas encore prononcées. La dernière à avoir voté contre est Poueyferré dont le conseil municipal était réuni hier soir. Sa décision était attendue par certains qui craignaient que le maire Jean-Louis Cazaubon, candidat sur le quota socialiste aux élections régionales, pèse sur la décision de son conseil, car la grande majorité des élus socialistes, Jean Glavany en tête, est favorable à cette agglomération de 121 000 habitants. Finalement, Jean-Louis Cazaubon a voté contre le projet de la préfète, comme son équipe municipale. Reste maintenant à savoir ce que va faire la ville de Lourdes. En conférence des maires de la CCPL, Josette Bourdeu a dit qu’à titre personnel, elle serait favorable à la grande agglomération, mais qu’elle se rangerait à l’avis de ses collègues. Là encore, les maires de la CCPL ont rejeté le projet préfectoral. Si d’aventure le conseil municipal de Lourdes votait pour le territoire Tarbes-Ossun-Lourdes, Josette Bourdeu et Bruno Vinuales, conseillers départementaux de Lourdes 2, se retrouveraient en porte-à-faux avec les maires de leur canton. Ce scénario paraît invraisemblable. En principe, c’est à la fin de ce mois de novembre que le conseil municipal de Lourdes tranchera.

(G.M.)