Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Rebondissement : l’ancien maire de Lourdes et ancien secrétaire départemental de l’UMP Jean-Pierre Artiganave, sera-t-il tête de liste dans les Hautes-Pyrénées pour Philippe Saurel (liste "Citoyens du Midi") ?

lundi 28 septembre 2015 par rédaction

L’information mérite d’être confirmée. On en saura sans doute davantage cet après-midi, lors du passage dans notre département de Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier, ancien membre du Parti socialiste, qui part à la bataille des élections régionales dans la nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, en conduisant la liste « baptisée « Citoyens du Midi ». Une liste qui comprend des socialistes « désenchantés », des anciens UMP… Bref, un genre de fourre-tout politique. « Citoyens du Midi » ne passera pas d’accords avec les partis. Mais Philippe Saurel a toujours dit qu’il n’écartait pas de prendre des personnes encartées. « Elles ne représenteront pas les partis dont elles sont issues, assure-t-il, mais elles représenteront le projet que nous porterons ensemble. Ma liste représentera « la République d’en bas » et deux catégories de personnes sont légitimes. Les citoyens évidemment car ils sont légitimes pour parler. Mais aussi les maires car ils sont directement élus par les citoyens. » (Propos recueillis sur son blog par Laurent Dubois).

J-P Artiganave aurait le soutien du maire de Pau François Bayrou, président du Modem. De là à penser que Pierre Lagonelle, conseiller municipal tarbais d’opposition et Ginette Héry, déléguée du Modem sur Lourdes, pourraient se retrouver la liste « Citoyens du Midi », le pas est allègrement franchi.

Entendu dans l’entourage de l’ancien maire de Lourdes : « Cette élection sans risque sera un moyen de mesurer sa popularité 18 mois après sa défaite et de s’étalonner par rapport à la liste PRG-PS que soutiendra Josette Bourdeu, la maire de Lourdes » 

G.M.