Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Réhabilitation de la résidence Notre Dame des Apôtres

mardi 15 septembre 2015 par rédaction


Depuis quelques années, c’est avec une certaine nostalgie que les Lourdais empruntant l’avenue Jean Prat pour partir en direction de Pau ou pour se rendre sur le site du Lac de LOURDES, constataient le délabrement de la résidence Notre Dame des Apôtres, située au carrefour du chemin du Lac.

Cette maison de convalescence était jadis fréquentée par de nombreux Lourdais qui y accompagnaient un parent ou un proche. Ils se souviennent de la chapelle mais aussi de son parc arboré avec sa vue dégagée sur le Pic du Jer et le Béout.

En vente depuis quelques années, c’est un jeune Lourdais qui a pris le pari de lui redonner une seconde jeunesse. Il est bien connu dans le milieu de l’immobilier. Bernard CAZAUX, gérant de l’Agence Immobilière Européenne à LOURDES, a racheté, début Septembre à l’association italienne PAPA PAOLO VI, cette superbe demeure en position dominante qui a subi ces dernières années les aléas du temps et la prolifération de la végétation. C’est donc tout naturellement qu’il a fait appel à l’entreprise SANGUINET spécialisée dans les gros chantiers afin de rendre au parc sa beauté d’antan.

La réhabilitation de cette demeure en une résidence à usage d’habitation est encore à la phase de projet, mais l’idée est de créer de grandes terrasses, d’avoir de grands volumes, mais aussi la possibilité d’accueillir des professions libérales du fait de l’accessibilité de l’immeuble, de bénéficier de nombreux parkings, le tout sur un lieu dominant la cité mariale. La commercialisation débutera dans quelques semaines.

Les travaux de rénovation devraient démarrer en début d’année après l’obtention des autorisations administratives. Ce sont uniquement des entreprises lourdaises qui interviendront sur le site, avec le concours de l’architecte Didier Gil.