Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Les chasseurs lourdais agacés...

lundi 31 août 2015 par rédaction

Vendredi soir, au palais des congrès, le Saint-Hubert Club Lourdais a tenu son assemblée générale sous la présidence de Jacky Faréou qui était notamment entouré de Claude Saboureau, trésorier et d’Alain Carrazé, secrétaire.

Après avoir souhaité la bienvenue à l’assemblée, le Président Jacky Faréou a ouvert la séance en soulignant que les rapports avec la nouvelle municipalité s’avéraient compliqués. Il rappelait que la crue du gave avait dévasté la volière, située au quartier de Soum de Lanne. Les chasseurs lourdais ont investi de leurs propres deniers 4000 euros. Aujourd’hui, tout est remis en l’état.

Rapports compliqués avec la municipalité

Visiblement les chasseurs lourdais sont agacés par une série de détails émanant de la municipalité lourdaise. Ainsi des petits services comme par exemple l’impression des règlements intérieurs (ça portait sur 2 fois 300 exemplaires) par l’imprimerie municipale leur est désormais refusée. Ça portait seulement sur 50 euros, si l’on en croit le coût proposée par une imprimerie locale. Et cela pour des raisons d’économie. Un arrêté municipal a été pris d’autorité interdisant au Saint-Hubert Club Lourdais d’utiliser un terrain situé à côté de la volière qui a été aménagé par ses soins depuis 35 ans et qui leur a coûté cher. Jacky Faréou ne s’explique pas cette interdiction. Un droit d’occuper cet emplacement a même été demandé. Or, les deux dernières crues du gave ont emporté beaucoup de documents administratifs. Le chemin rural, situé derrière l’ancien restaurant Le Frelon, au lac de Lourdes, et qui rejoint le chemin Henri IV, fait l’objet d’un litige contentieux avec le propriétaire. Des chasseurs s’y sont vu interdire l’accès avec leurs chiens. Les services municipaux ont été saisis pour régler ce dossier.

Par ailleurs, les chasseurs du Saint-Hubert Lourdais sont remontés par la décision de la commune de Paréac de quitter dans un premier temps le Saint-Hubert Lourdais pour rejoindre Orincles avant d’intégrer la société des chasseurs tarbais. Ils ne peuvent plus chasser sur ce territoire alors qu’il a été fait remarquer que le maire de Paréac était vice-président de la Communauté de communes du Pays de Lourdes et qu’il émargeait par sa fonction grâce aux contribuables lourdais. « Et ses cuisines, il va les vendre où ? a interrogé le secrétaire Alain Carrazé. « A Paréac ou à Lourdes ? »

Remerciements

Dans son intervention, Jacky Faréou a vivement remercié la Fédération départementale des Chasseurs en la personne de son président Jean-Marc Delcasso sur qui les chasseurs peuvent toujours compter.

Des remerciements ont été également adressés à Jaime Martinez qui a obtenu les droits de chasse pour le Saint-Hubert sur les propriétés Izans (du côté de Loucrup), ce qui permet de faire le tampon entre les sociétés voisines.

Compte-rendu financier

Le bilan financier fait ressortir un solde négatif de 141,03 euros. La subvention municipale de 3 000 euros n’a pas été encore versée. Lorsqu’elle le sera d’ici trois semaines, les comptes seront positifs.

Plan de chasse

Un plan de chasse consiste à attribuer, pour un territoire donné, un quota maximal (et parfois aussi minimal) de spécimens d’une espèce à prélever, le plus souvent à tir mais aussi à courre, pour une ou plusieurs saisons de chasse. Des critères qualitatifs, tels que le sexe, l’âge ou le poids peuvent aussi être mis en place. Le plan de chasse est constitué principalement pour le cerf, le chevreuil, le mouflon, le daim, le chamois et l’isard, pour lesquels il est obligatoire. Il participe à une gestion équilibrée des animaux et des cultures agricoles ou forestières.

Voici ce plan de chasse pour le Saint-Hubert Club Lourdais :

-Un mouflon de plus de 5 ans

-30 à 40 chevreuils

-2 cerfs mâles : 1 CE 2 + 1 CE 1 moins de 1 cors

-1 biche CEF, 2 CEJ

-Le quota des isards n’est pas encore connu.

Lâchers

1200 faisans, 200 perdrix rouges, 200 perdrix grises, 18 lièvres.

137  : c’est le nombre de sangliers qui ont été tués cette année. Des résultats qualifiés d’exceptionnels par le président Jacky Faréou.

 

Election du Tiers sortant

Pierre-André Gézat, Pierre Abadie, Alain Carrazé, Thomas Arnould, Jacky Seyrès, Henri Dussert, Julien Arto ont été réélus à l’unanimité.

Cédric Piris, représentant la commune de Gez-ez-Angles et Jérôme Pujo-Couret pour la commune de Lézignan ont été cooptés à l’unanimité comme membres consultatifs pour cette année.

Sont démissionnaires : Eric Martinez, Christophe Martinez, Frédéric Martinez, Maxime Martinez.

 

Distribution des cartes

La distribution des cartes du Saint-Hubert Club Lourdais se fera à la volière, les 5 et 12 septembre, de 15h à 18h. Paiement par chèque obligatoire.

 

Gérard Merriot