Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Elections départementales - Canton de Lourdes 2 : Christian Agius et Danielle Ségarra, des candidats citoyens contribuables

jeudi 19 février 2015 par rédaction

On le savait candidat mais il n’avait pas encore présenté son équipe. C’est fait désormais depuis hier après-midi. Lors d’une conférence de presse, Christian Agius était accompagné de Danielle Ségarra, candidate et de Véronique Héraut, remplaçante. Il manquait pour compléter le quatuor Frédéric Zoccante, empêché, qui sera le remplaçant de Christian Agius.

Christian Agius est un vieux baroudeur de la politique. Agé de 68 ans, ce paysagiste entrepreneur retraité a longtemps milité chez les Verts. Il a été de tous les combats (municipales, cantonales). Aujourd’hui, il ne milite plus dans un parti. Il ne veut plus être étiqueté. Il se présente comme un citoyen contribuable.

Danielle Ségarra, 65 ans, est la partie féminine du binôme. Retraitée, elle réside à Adé où elle exploite une structure d’accueil (Le Clos du Stade)pour enfants handicapés. Elle se veut apolitique.

Véronique Héraut, 45 ans, habite à Lourdes. Intérimaire, elle figurait sur la liste conduite par Jean-Pierre Auguet aux élections municipales de Lourdes.

Frédéric Zoccante, 40 ans, est demandeur d’emploi. Lui aussi avait été candidat aux élections municipales de Lourdes sur la liste de Jean-Pierre Auguet.

Christian Agius qui prendra en charge financièrement cette campagne (4000 euros) a rappelé ses combats contre la décharge de Lourdes-Mourles (24 ans pour parvenir à la fermer) et pour la défense de l’hôpital de Lourdes. Il souligne que les Hautes-Pyrénées ont beaucoup de retard sur les problèmes d’environnement. « Il faut, dit-il aussi, plus de diversité de pensées ». 

La campagne sera axée sur plusieurs thèmes, résumés dans la profession de foi. Il veut stopper le cumul des mandats, précisant que le rôle du futur conseiller départemental sera une fonction à plein temps. Il veut diminuer les frais inutiles (moins de voitures de fonction, moins de voyages d’études, l’arrêt des embauches par connivence mais oui aux embauches en fonction des compétences et des besoins). Il entend aider les plus démunis et accompagner au plus près ceux qui en ont réellement besoin. Même si l’on ne connaît pas encore les compétences du futur conseil départemental, il veut valoriser les établissements d’enseignement et les jeunes entreprises : « Nos enfants et étudiants doivent être accueillis dans les meilleures conditions. Aidons-les à s’insérer dans notre département ». Les transports collectifs doivent être développés : « Incitons nos concitoyens à utiliser notre réseau avec une meilleure gestion de l’entretien des routes et respectons l’environnement avec un entretien raisonné ».

S’ils sont élus, Christian Agius et Danielle Ségarra ne feront pas d’obstruction systématique. Ils œuvreront dans l’intérêt de tous.

Comment se déroulera leur campagne ? Ils vont visiter bien évidement les villages, distribuer des tracts devant les écoles. Pas question de tenir des réunions publiques. Pour Christian Agius, « la République n’appartient pas à une minorité. Il est normal que les citoyens s’intéressent à la vie publique ».

G.M.