Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Cantonales Lourdes 2 : Le Modem lourdais divisé

vendredi 6 février 2015 par rédaction

Jean-Pierre Auguet, membre du Modem, ancien adjoint au maire de Lourdes, candidat malheureux aux dernières municipales, nous a transmis un communiqué dans lequel il soutient Sylvain Peretto et Marie-Noëlle Assouère, candidats UMP-UDI dans le canton de Lourdes 2, aux élections départementales. Cela a provoqué la réaction de Ginette Héry, également ancienne adjointe au maire de Lourdes, vice-présidente du Modem 65 et conseillère nationale de ce Mouvement.

La déclaration de Jean-Pierre Auguet

Par le passé nous avons affirmé nos convictions centristes, européennes, nos valeurs de respect et de tolérance dans la pure tradition de la démocratie chrétienne .

C’est, animé de ce sentiment intact, que je participe toujours avec les convictions qui sont les miennes au sein du Modem à la vie politique.

Devant nous des opportunités de reconquête se présentent pour Lourdes, pour le département et pour la Région. Je souhaite ardemment en ces temps très difficiles, la réussite pour Lourdes, pour nos populations départementales et environnantes, pour la France.

L’heure n’est plus aux divisions et je suis convaincu que les forces de droite et du centre doivent se retrouver et unir leurs forces dans ces échéances.

Pour les prochaines élections de mars, l’ UMP et l’ UDI ont montré le chemin sur le canton de Lourdes 2 .

Ne souhaitant pas alimenter des chemins partisans fondés sur des problèmes de personnes et revenir sur des situations conflictuelles anciennes qui ont créé la division, en tant que membre du Modem, je ne soutiendrai pas des candidatures imposées sous la même étiquette et de ce fait je soutiendrai avec mes Amis la candidature de :Sylvain PERETTO et Marie-Noëlle ASSOUERE.

Cette démarche est celle de la réconciliation et sans recherche d’unité dans l’action il n ’y a pas d’avenir possible.

Au sein du Modem nous devons aussi diffuser un message clair à nos électeurs et j’ai confiance en François Bayrou et dans nos représentants pour nous aider à avancer dans cette voie.

Désormais, il appartient au Président départemental du Modem de montrer le chemin et de replacer le Modem au cœur du centre et de la démocratie chrétienne comme il l’a toujours été dans le paysage politique.

Ce sera mon vœu principal pour 2015.

A tous je veux souhaiter une belle année remplie de sérénité, de bonheur, de réussite et d’espoir en l’avenir.

Jean-Pierre AUGUET

La mise au point de Ginette Héry

Monsieur Jean-Pierre Auguet lors de sa déclaration du 30 janvier 2015 par voie de presse s’autorise à prendre position pour la liste UMP conduite par Sylvain Peretto et M. Noëlle Assouère au nom du Mouvement démocrate et de ses responsables et refuse tout engagement auprès d’un ou d’une de nos candidats Modem.

Sa prise de position ne manque pas de nous surprendre. Elle lui est personnelle et n’engage que son auteur.

Il est adhérent du Mouvement démocrate dont acte mais n’a aucun mandat ni aucune légitimité pour parler au nom de notre parti.

Nous venons en ce début d’année de voter pour élire un nouveau bureau départemental : Pierre Lagonelle a été réélu président du Modem et moi-même vice-présidente et conseillère nationale.

Mr Jean-Pierre Auguet n’a pas participé à ce vote pas plus d’ailleurs qu’à nos réunions et c’est dommage.

Le président de l’UMP 65 en la personne de Mr Gérard Trémège entretient des relations houleuses et fait des déclarations intempestives a l’encontre de notre président à chaque fois qu’il en a l’occasion . Nos deux partis respectifs subissent ces mauvaises relations depuis trop longtemps .

Ce n’est pas dans la désunion que l’on gagne les élections mais dans le respect de nos différences.

Nos électeurs sont responsables et veulent qu’on les respecte . Ils n’ont pas besoin qu’on leur donne de consigne de vote.

GINETTE HERY

VICE-PRESIDENTE MODEM 65

CONSEILLERE NATIONALE