Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Claude Heintz et le Front National-Rassemblement Bleu Marine : c’est fini !

vendredi 30 janvier 2015 par rédaction

Journée à rebondissements à la Fédération du Front National des Hautes-Pyrénées. A 14h, Claude Heintz, conseiller municipal de Lourdes et conseiller communautaire élu sous l’étiquette Front National-Rassemblement Bleu Marine, avait convié la presse pour une annonce qualifiée d’importante, à savoir sa démission du Front National. Tandis que pratiquement en même temps, une information nous parvenait pour nous signaler la suspension de Claude Heintz du Front National, intervenue deux jours auparavant. Alors démission ou suspension ?

« Je vous annonce que l’unique élu Front National-Rassemblement Bleu Marine du département des Hautes-Pyrénées, démissionne du Front National », a déclaré en début d’après-midi Claude Heintz. « Chacun comprendra que je ne pouvais pas continuer à travailler avec celui (NDLR. Olivier Monteil) qui a été nommé pour me succéder à la tête du FN des Hautes-Pyrénées et avec lequel je n’avais aucune affinité, aucune possibilité intelligente d’échanger et de travailler ensemble. Par conséquent, pour moi c’était rédhibitoire à partir du moment où il n’y a pas d’entente, pas d’esprit de camaraderie et à partir aussi où on a des divergences de fonctionnement dans la fédération des Hautes-Pyrénées. Il faut tirer un trait, ce que je n’hésite pas à faire. Je veux préciser que je n’ai jamais été exclu du Front National. Marine Le Pen ne m’a jamais envoyé un seul recommandé avec accusé de réception me démissionnant du Front National. Je voulais dénoncer les propos calomnieux qui ont été tenus par mon successeur à mon encontre. Je crois que ça tient plutôt de la mythomanie que d’autre chose. C’est extrêmement grave. Je me réserve des suites à donner sur le plan judiciaire de tous les propos qui ont pu être tenus. ».

L’annonce de la suspension de Claude Heintz
par le secrétaire général du FN

Dans le courant de l’après-midi, c’est une toute autre version qui nous parvenait. Olivier Monteil, le chargé de mission du FN 65, nous adressait un courrier recommandé envoyé par Nicolas Bay, secrétaire général du FN, à Claude Heintz en date du 28 janvier 2015 dans lequel il était signifié à l’élu lourdais sa suspension du Front National et qu’il serait convoqué à nouveau devant les instances disciplinaires de ce mouvement le 17 février 2015. Claude Heintz nous a déclaré qu’il ne s’y rendrait pas.

COURRIER

Communiqué du Front National des Hautes-Pyrénées

Mise au point sur l’attitude scandaleuse
de Monsieur Claude HEINTZ, suspendu du Front National

Ces dernières semaines, la presse locale s’est largement prêtée à la diffusion de communiqués de M. Claude HEINTZ, particulièrement déplacés et diffamatoires à l’encontre du responsable départemental du Front National et de la fédération qu’il anime, communiqués qui obligent à une mise au point.

Le Front National des Hautes-Pyrénées confirme une nouvelle fois que M. HEINTZ a fait l’objet d’une procédure disciplinaire depuis le mois de septembre, qu’il a été convoqué à Nanterre à une commission des conflits le 09 décembre 2014 (à laquelle il ne s’est pas présenté), laquelle a délibéré et a proposé à l’unanimité son exclusion. M. HEINTZ est à nouveau convoqué devant les instances disciplinaires du mouvement le 17 février prochain.

Contrairement aux allégations mensongères de M. HEINTZ, ce n’était donc évidemment pas le responsable départemental qui était convoqué mais bien lui-même.

Par ailleurs, M. HEINTZ a été suspendu du Front National par décision du secrétaire général le 28 janvier 2015, et ne peut plus depuis cette date s’exprimer ou agir au nom du Front National sous peine de poursuites judiciaires.

Le Front National des Hautes-Pyrénées s’en tient aux faits et ne suivra pas M. HEINTZ dans le jeu des polémiques stériles et injurieuses qu’il a engagées.

Ce dernier n’exerce de toute façon plus aucune responsabilité ni action au sein de la fédération départementale du Front National depuis plusieurs mois déjà.

 

Olivier MONTEIL 

Chargé de mission départemental FN 65

Que va donc devenir Claude Heintz ? Il va siéger en tant que conseiller municipal et conseiller communautaire sous l’étiquette divers droite.

G.M.


titre documents joints

30 janvier 2015
info document : PDF
571.1 ko